Archives de Catégorie: Conférences 2021-22

Liberté et nécessité, ou le paradoxe de l’art

Par Mr Philippe GRANAROLO, Docteur d’Etat ès-lettres

Jeudi 9 décembre 2021 à 17 heures,
Maison Tholosan, Rue Gabriel Péri, Bandol
Entrée Libre

L’art manifeste-t-il la capacité de l’homme à rompre avec la nature ? Ou bien est-il, comme le pensaient les Grecs et par exemple Aristote, un prolongement de la nature ? Ces deux hypothèses ont traversé toute l’histoire des idées. Au XIXe siècle, Friedrich Nietzsche considère que l’aptitude créatrice des humains, qu’il baptise du nom de Phantasie (« fantaisie », « imagination »), loin d’être le propre de l’homme, est l’activité essentielle de tous les êtres vivants. Nietzsche nous place ainsi devant un étonnant paradoxe. D’un côté il use d’un terme qui semble faire signe vers le libre-arbitre, et qui semble même renvoyer à l’idée d’une liberté « capricieuse ». Mais d’un autre côté, en étendant cette capacité à l’ensemble du biologique, il l’enracine dans la nécessité qui règle les processus de la nature. Comment sortir de ce paradoxe ? C’est ce à quoi nous allons œuvrer avec cet exposé, qui prendra appui sur les écrits de Nietzsche ainsi que sur l’ouvrage majeur du peintre Kandinsky, Du spirituel dans l’art.

Poster un commentaire

Classé dans Conférences 2021-22

Les épouses royales aux temps pharaoniques

Par Mme Josiane Mercié, conférencière

Jeudi 25 novembre 2021 à 17 heures,
Maison Tholosan, Rue Gabriel Péri, Bandol
Entrée Libre

Le destin d’exception et le rôle complexe des femmes au pouvoir. De prodigieuses destinées entre réalité, mystère et fascination. Une fonction éminente et subtile. Garantes et protectrices de la continuité dynastique, elles approchaient la dignité suprême.

Commentaires fermés sur Les épouses royales aux temps pharaoniques

Classé dans Conférences 2021-22

Ports et rivages, de Vernet à Cézanne

Par Mme Brigitte Gaillard, conservateur des Musées de Toulon

Jeudi 18 novembre 2021 à 17 heures,
Maison Tholosan, Rue Gabriel Péri, Bandol
Entrée Libre

La peinture de Marine naît dans les grands ports, là où la mer est aimée.
Elle offre une source inépuisable de sujets : vue de ports, criques, combat naval, revues militaires, scènes de genre liées à la vie au bord de mer.
 
D’une peinture académique, dans la mouvance de Joseph Vernet, la représentation de la mer prend de nouvelles orientations et devient, au XVIIIème siècle, support d’émotion (tempêtes, naufrages, combat naval…).
 
Au XIXème siècle, elle passe de peinture d’histoire à un genre nouveau : le paysage maritime. Les peintres sillonnent alors le littoral et plantent leur chevalet sur les plages, la mer sert de décor   aux retours ou départs pour la pêche.
 
AU XXème siècle la mer s’impose comme sujet unique du tableau. Elle cesse d’être un décor et devient un thème d’expérimentation de la couleur, de la lumière et d’une nouvelle manière de peindre.

Commentaires fermés sur Ports et rivages, de Vernet à Cézanne

Classé dans Conférences 2021-22

Vincent Courdouan, peintre de la Provence

Par Mme Brigitte Gaillard, conservateur des Musées de Toulon

Jeudi 21 Octobre à 17 heures,
Maison Tholosan, Rue Gabriel Péri, Bandol
Entrée Libre

Peintre naturaliste, Vincent Courdouan consacre sa vie à représenter les paysages de sa Provence natale, laissant ainsi une œuvre considérable de dessins, pastels, fusains, aquarelles, peintures.A côté de l’intérêt qu’il porte aux paysages de l’arrière-pays varois, son attachement à Toulon et à son port se manifeste dans ses Marines et dans les paysages du littoral de Marseille à Menton, dont il laisse une description réaliste. C’est une promenade au cœur de l’arrière-pays et sur le littoral varois, à l’aide de techniques artistiques complètement maitrisées, que nous offre ce grand paysagiste de l’école provençale du  XIXème siècle.

Commentaires fermés sur Vincent Courdouan, peintre de la Provence

Classé dans Conférences 2021-22